Quelles couleurs utiliser pour un site d’E-commerce?

Un article intéressant a attiré notre attention cette semaine. Le site de design Speckyboy s’est penché sur les couleurs utilisées sur les sites de vente. « Elles peuvent influencer la façon dont les visiteurs utilisent un site et achètent dessus, explique l’auteur de l’article. La couleur est un des éléments les plus importants du site car avant l’ergonomie, le contenu et les produits, le client voit l’ambiance coloré du site. » Et Speckyboy de partir dans une analyse des différentes couleurs. Le rouge d’abord. Couleur qui est paradoxalement dominante dans les enseignes et les logos mais finalement pas si répandu que ça sur les sites web. Sur les 10 plus gros sites de e-commerce en France, seul CDiscount fait dominer le rouge (certes avec le jaune, l’orange, le bleu, le vert…). Le rouge est la couleur la plus énergique, peut-être trop sur un site web où le regard risque de se détourner du produit.

Tout aussi vif, le jaune aurait l’avantage d’être plus optimiste car moins associé à l’alerte et l’urgence. A l’inverse, il pourrrait être perçu comme trompeur, estime le site de design, à la manière d’un coup de stabylo pour un rectificatif.

S’il est une couleur qui monte sur le web c’est bien évidemment le rose. Evidemment féminin, le rose est devenu la couleur symbole des sites de vente privé. Et comme ces sites sont parmi les plus fortes croissance du e-commerce, le rose dépasse le seul cadre de la féminité pour symobliser le dynamisme et la mode.

Plus apaisant, le bleu est aussi synonyme de confiance. Elle est d’ailleurs parmi les plus utilisés par les organismes financiers dans le monde… En tout cas, en utilisant le bleu, le site Rueducommerce se distingue nettement de ses concurrents CDiscount et Pixmania en semblant signifier que chez eux il n’y aura aucune embrouille…

Le blanc enfin semble être la couleur la plus prisée par les concepteurs de sites de e-commerce. Neutre donc pas connoté il s’adapte à tous les environnements et séduit tous les publics. Evidemment il sied d’avantage aux sites un peu premium qu’à ceux qui joeunt à fond la carte du dicsount.Amazon étant néanmoins l’exception qui confirme et prouve que même avec le blanc on peut être un site très agressif sur les prix.

Au final que conclure de cette étude? Qu’il n’y a pas de couleur parfaite pour le e-commerce et que deux marchands aux identités visuelles complètement différentes (qu’y a-t-il de plus dissenblables que les homepages de CDiscount et d’Amazon?) peuvent pourtant réussir avec le même positionnement. Certes, les couleurs vives seront plutôt prisées auprès de jeunes publics avides de prix discount et les couleurs pales par les clients plus traditionnels. Encore une fois une identité visuelle performante relèvera majoritairement de la stratégie de l’enseigne.

Source : Speckyboy

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s