Le commerce en ligne signe t-il la mort des magasins?

NON ! Au contraire,

Voir la video de présentation :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=CokbQWI_15U#!

Un déluge sensoriel et connecté pour stimuler l’achat en boutique, voilà comment le numérique va s’insinuer dans nos modes d’achats.

Le magasin connaît aujourd’hui de profondes mutations. Le commerce digital prend de l’ampleur.Le online se couple désormais au offline et donne au point de vente une nouvelle dimension, incontestablement plus sociale et expérientielle.

Selon une étude Médiamétrie parue cette année, 40% des mobinautes surfent en magasin alors qu’ils étaient 35% à le faire en 2011 et 14% consultent les informations disponibles sur les bornes interactives contre 10% il y a un an.

Cela signifie donc que les consommateurs lorsqu’ils font leurs coursent se servent de plus en plus d’internet pour guider leurs achats.

Quelques initiatives emblématiques s’inscrivent dans cette tendance : la vitrine interactive de Net à Porter permettant aux consommateurs d’obtenir des renseignements et d’acquérir les produits en vitrine par simple scan de ces derniers à l’aide d’une tablette ou d’un mobile ; AdiVerse, mur-écran tactile développé par Adidas offre aux clients la possibilité de sélectionner des chaussures de sports, de les visualiser en 3D et d’accéder aux fiches produits ; ou encore la mise en place d’interfaces tactiles en grandes surfaces par Nivea afin que les consommateurs puissent établir un diagnostic de leur peau et trouvent le produit adapté à leur besoin ; etc.

Pour Richard Caillat, président de HighCo « Le point de vente amorce sa mue et connaîtra très bientôt une révolution. L’objectif est d’accompagner marques et distributeurs dans une démarche « atawad » (anytime, anywhere, anydevice), de dépasser le multicanal pour l’omnicanal. Donc oui, le digital annonce la fin du Brick and Mortar et laisse place à l’ère du Click and Mortar.

2013 sera l’année du commerce connecté !  »

Voici un exemple détaillé illustrant cette perspective :

Une révolution intitulée le « Burberry World Live », mêlant l’expérience shopping avec événementiel et digital.

Le nouveau flagship de Burberry, inauguré au 121 Regent Street à Londres durant la Fashion Week est de loin et le plus avancé technologiquement des magasins au Royaume-Uni. On est au point de rencontre même de l’expérience réelle et du monde virtuel. Ce magasin interactif délivre une toute nouvelle vision de la vente.

« Burberry Regent Street donne vie à notre monde digital en le transformant, pour la première fois, en un lieu d’expérience et de vie », explique Angela Ahrendts, CEO de Burberry à nos confrères de Marketing Magazine. Le client peut faire à l’intérieur du magasin, exactement la même chose que ce qu’il peut faire en ligne : « les portes que l’on ouvre sont les fenêtres du site web sur lesquelles on clique pour obtenir les informations souhaitées »… Un concept-store de quatre étages subtilement calqué sur le site web officiel.

Le bâtiment de 2500 mètres carrés plonge ses visiteurs dans une ambiance totalement hors du commun, avec une centaine d’écrans dont un géant – la plus grande affiche « indoor » du monde dit-on – qui retransmettra les plus grands défilés de la marque dans tous les pays. A cela s’ajoutent 500 enceintes camouflées çà et là, ainsi que des miroirs interactifs capables de se transformer en écrans détectant le produit porté grâce à une micropuce, permettant de le tester et d’en avoir l’aperçu sur le podium.

Ce magasin « magique » prévoit également des averses de pluies virtuelles pour plonger les clients dans une ambiance qui leur donnera sans doute l’envie de s’acheter l’un des célèbres trench-coats de la marque… En bref, Burberry Regent Street abritera une galerie numérique et un espace événementiel surprenants pour un spectacle inédit offert aux visiteurs !

Pour Christopher Bailey, Directeur de création chez Burberry, ce projet est l’un des plus importants et aboutis architecturalement et technologiquement parlant, qui a nécessité la contribution des meilleurs artisans du Royaume Uni pour participer aux travaux dans ce bâtiment emblématique. Un superbe film tourné pendant la rénovation du 121 Regent Street est également retransmis sur le point de vente. On vous laisse en découvrir les images ci-dessous (fin de l’article).

Un magasin « vivant » marquant l’émergence d’une tendance qui promet de s’étendre rapidement chez d’autres marques, en particulier dans le secteur du luxe, qui peut « tout » se permettre. Le client ne rentre plus dans le magasin uniquement pour acheter : désormais il s’y rend avant tout pour y vivre une expérience, assister à un spectacle et se sentir transporté et séduit par l’identité de la marque.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s